Comment obtenir de l’expérience pour son CV

Obtenir de l'expérience sur son CV (via mypoplife.fr)Février c’était le mois de l’amour et de la confiance en soi sur My PopLife.

Aujourd’hui nous sommes en Mars et je vous propose un nouveau thème : le boulot.
Un sujet qui est d’actualité et le sera toujours et dont j’avais envie de parler de façon un peu plus approfondi. J’ai donc un mois pour vous proposer des pistes et vous partager mon expérience.

Aujourd’hui, plus qu’avant, il est difficile de trouver un travail. Et nombreux sont celles et ceux qui baissent les bras. Je les comprends, il y a parfois de quoi vouloir être défaitiste. Le système français est très mal fait et n’est pas adapté à la nouvelle génération. Mais ça c’est un autre débat.

Filière trop bouchée (études + boulot), un groupe Facebook de recherche d’emploi avec plus de 4 000 inscrits et seulement 2-3 offres par semaine, les éternelles offres de stages en mode URGENT, les CDD renouvelables à gogo, l’intérim, le freelance comme solution de repli… Bref, ce n’est pas simple de trouver un CDI !

Et puis même si vous tombez sur une offre pour un CDI et que vous arrivez à l’étape de l’entretien (bravo !), il se peut que le recruteur vous sorte LA phrase qui tue tout : « Vous n’avez pas assez d’expérience« .

Comment vous dire, chers recruteurs. Comment obtenir de l’expérience si à chaque fois on nous sort cette phrase bête ? Comment obtenir de l’expérience si vous ne voulez pas donner une chance ?
Je peux vous dire que j’ai sorti cette phrase une fois lors d’un entretien et le sourire du recruteur a disparu. Et je n’ai jamais eu de retour suite à l’entretien.

Bref. Aujourd’hui, du coup, j’ai envie de vous donner quelques pistes qui peuvent vous aider à remplir votre CV et à obtenir un peu d’expérience. Si celui-ci en manque bien entendu.
Je vous partage ici mon expérience. C’est donc du « testé et approuvé« . Cela ne demande pas beaucoup d’efforts et personnellement, c’est grâce à ça que j’ai trouvé du boulot, dont 3 CDI. Certes les 2 derniers ne sont pas dans ma branche de départ mais 1) c’est toujours mieux que rien et 2) ça fera l’objet d’un autre article.

Faire du bénévolat

Que ce soit pour une association ou pour un événement, je pense notamment aux Festivals.
Le bénévolat est une excellente façon d’obtenir de l’expérience dans un domaine que vous pourrez ensuite mettre sur votre CV selon le secteur que vous visez ensuite.
J’ai fait pas mal de bénévolat en tant qu’hôtesse dans des Festivals de cinéma (Paris Cinéma – qui n’existe malheureusement plus – mais aussi Mon Premier Festival, le Festival de Films de Femmes de Créteil). Une très bonne expérience qui m’a beaucoup apportée, je vous en reparlerai.

L’avantage du bénévolat c’est qu’on ne vous dira que vous n’avez pas d’expérience. Il sera donc facile de trouver quelque chose. Et pour celles et ceux qui refusent d’en faire car ils n’aiment pas l’idée de ne pas être payé avec de l’argent, l’expérience humaine vaut largement d’offrir quelques jours, semaines de son planning. L’ambiance est toujours bonne, on fait de belles rencontres et on apprend sûrement plus qu’avec un boulot. Si vous êtes curieux/se, vous trouverez toujours quelqu’un pour vous montrer son travail.

Avoir un projet

Que ce soit un blog, un club ou une association, si vous avez une idée, un projet qui ne vous demandera pas de trop vous investir financièrement, je vous recommande vivement de vous lancer !
J’ai commencé avec un blog cinéma (PopMovies) et il m’a ouvert pas mal de portes dans le monde du boulot. Même si au départ il figurait dans la partie « Loisirs », j’ai vite compris que c’était un travail et je l’ai donc mis dans « Expérience professionnelle » en détaillant. J’ai ainsi obtenu un stage, puis un CDI grâce à lui et ensuite un CDD, dans la communication à chaque fois.
Puis aujourd’hui, dans mon boulot actuel, il m’a permis de me positionner comme quelqu’un avec une bonne connaissance du cinéma (pour ne pas dire expert). Même si ce n’était pas le point essentiel du poste, c’est un grand plus.

Et puis il y a monsieur C., qui avec son association et son énorme travail, a fini par décrocher un CDI qui se rapprochait de ce qu’il faisait déjà pendant son temps libre.

Demander de l’aide à son entourage

Le piston vous connaissez ? Sans demander des hauts postes, il est toujours bon de se renseigner au sein de son entourage.
Vous aurez peut-être une tante, un oncle, une cousine, une belle-soeur qui peuvent vous aider à trouver un boulot. Soit c’est parce qu’ils travaillent dans un secteur où il peut y avoir de l’embauche, même temporaire (pendant les vacances par exemple), soit ils auront des connaissances qui pourront vous dire vers qui vous tourner.

 

Voilà pour mes pistes afin de remplir votre CV et obtenir un peu d’expérience.
Peu importe ce que certains recruteurs peuvent dire, même si ce n’est pas rémunéré, vous travaillez et vous apprenez quelque chose. C’est un boulot. Vous ne restez pas chez vous à regarder les murs.
Ces techniques m’ont permis de décrocher du boulot à chaque fois. J’ai su mettre en avant et défendre à chaque fois quand un recruteur n’était pas d’accord. Les mentalités françaises sont assez fermées (pas toutes mais une grande partie), ce n’est pas comme le système anglo-saxon qui aime beaucoup ces expériences personnelles. Plus que d’avoir une quantité de diplômes et 10 ans d’expérience dans un boulot.

Envoyer des good vibes !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest1Share on Google+0Email this to someone

Une autre lecture ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.