1 mois pour prendre confiance en soi

Prendre confiance en soi (via MyPopLife.fr)Avoir confiance en soi ? Ce n’est pas une chose facile pour tout le monde, moi y compris.
C’est un vaste sujet que la confiance en soi et comme ces derniers temps j’ai lu pas mal de livres plus ou moins en rapport à ça, je me suis posée quelques questions (comme toujours).

Aujourd’hui j’ai décidé, comme le mois de février débute tout juste et que c’est le mois de l’amoooouuurrrr, de me lancer dans un petit challenge.

L’avantage du mois de février c’est qu’il est moins long que les autres (je ne vous apprends rien ^^) donc c’est parfait pour commencer un projet sans trop se mettre de pression.

Prendre confiance en soi, cela parait simple et à la portée de tous et pourtant… Il y a des moments où on ne s’aime pas, n’est-ce pas ?
En fonction de l’histoire de chacun, le travail va être différent.
Je ne déborde pas de confiance en moi et je n’en manque pas mais après, et comme souvent, cela change en fonction des situations. Et c’est là-dessus qu’il faut aujourd’hui travailler.
Alors que faire ?

La peur de la critique, de l’échec, un sentiment d’infériorité, l’impression que personne ne nous aime, le manque de confiance en soi a plusieurs symptômes qu’il faut identifier dans un premier temps.

Identifier sa/ses zone(s) d’inconfort

C’est la base. Avant de commencer tout travail sur soi, il faut savoir ce qui ne va pas et ce qui va.
Il faut être le plus honnête possible avec soi-même, le but étant de s’améliorer cela ne sert à rien de se mentir.
Ensuite on note dans un carnet ce qui nous gêne, en mode « Je ne suis pas à l’aise quand… », « Je n’ai pas confiance en moi quand… »
Dans le même genre, on identifie aussi ses zones de confiance. Oui parce qu’il y a toujours des choses que l’on fait bien, dans lesquelles on est à l’aise quoi qu’il arrive et il ne faut surtout pas les négliger !

 

Écouter les autres

Quand on n’a pas toujours confiance en soi, on a tendance à se taper dessus, à se rabaisser par des actions ou des commentaires. Forcément c’est à ne pas faire.
Ce qu’il faut faire c’est écouter les autres car ils sont une source de motivation. Bien entendu je parle de ces personnes qui nous inspirent, sont de bons conseils et honnêtes. Il ne faut surtout pas écouter ceux qui critiquent et rabaissent gratuitement.
L’entourage, la famille, les amis apportent un autre regard sur soi et ils voient ce que l’on ne voit pas ou refuse de voir, par manque de confiance en soi.
Et on connait tous cette situation, celle où les compliments et encouragements viennent plus facilement quand on doit les dire à quelqu’un d’autre qu’à soi. Donc il faut savoir écouter les autres qui ne font que nous dire la même chose que nous leur dirions.

A faire

Pendant 1 mois, j’ai décidé de mettre par écrit les choses positives, vues ou entendues, à mon sujet et qui touchent directement à ma situation.
Sur un petit bout de papier je noterai le mot et la date puis je mettrai le tout dans un bocal transparent. Au fur et à mesure je pourrai constater mon avancée et quelque chose auquel me rattacher dans les moments de doute. Un bocal à souvenir.
Pendant 1 mois, il faut essayer de prendre du recul, apprendre à s’aimer, s’affirmer en y allant petit à petit, selon ses possibilités et ses envies.

 

Je vais tenter de vous tenir au courant de mon petit challenge, ça sera soit avec des articles, soit des posts sur Twitter ou des photos sur Instagram. Et un petit hashtag pour tout retrouver (et que je vous invite à utiliser si vous aussi vous voulez tenter l’expérience) : #MyPopLifeChallenge

 

Image : shutterstock.com

Envoyer des good vibes !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+1Email this to someone

Une autre lecture ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.